Une nouvelle plaque au lycée Jean Zay

Posted on Posted in Cérémonie, Panthéonisation

Lundi 21 septembre 2015 a été inaugurée une nouvelle plaque en hommage à Jean Zay. Elle porte la mention :

SUR  DÉCISION  DE MONSIEUR

LE  PRÉSIDENT  DE  LA  RÉPUBLIQUE  FRANCAISE,

JEAN  ZAY  ENTRE  AU  PANTHÉON

LE  27  MAI  2015

Autour de Catherine Martin-Zay et Hélène Mouchard-Zay, étaient présents pour cet hommage : Michel Jau, préfet de région Centre-Val de Loire ; François Bonneau, président du conseil régional Centre-Val de Loire ; Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret ; Olivier Carré, député-maire d’Orléans ; Valérie Corre, députée ; Marie Reynier, recteur de l’académie d’Orléans-Tours ; Evelyne Richard, proviseure du lycée Jean Zay ; Pierre-Louis Emery, président du Cercle Jean Zay ; Chloé Navarre, lycéenne ; des délégués de classe, des professeurs, les représentants d’organismes (comme le CROUS) et d’associations proche de la mémoire de Jean Zay.

Inauguration de la nouvelle plaque au lycée Jean Zay.
Inauguration de la nouvelle plaque au lycée Jean Zay.

One thought on “Une nouvelle plaque au lycée Jean Zay

  1. Ce travail de mémoire est tellement important. Une plaque, un nom : Jean ZAY c’est un bon début. Ensuite il est nécessaire de dire, de raconter qui est Jean ZAY. J’ai le plaisir de faire un cours de droit dans l’amphi Jean ZAY à la fac de lettres. Jeudi dernier, j’ai sondé les étudiant-es ! Savez-vous qui était Jean ZAY ? Pas de réponse. Alors j’ai raconté. C’est peu de chose, 132 jeunes savent maintenant qui est celui dont on a donné le nom à leur amphi. C’est un travail pédagogique en continu que nous pouvons effectuer, là où nous sommes. Alors merci pour cette plaque et le travail pédagogique qui doit accompagner les plaques ou les dénominations. Je suis certaine que si toutes celles et tous ceux qui enseignent dans l’amphi ou le lycée Jean ZAY parlaient de notre ami, car c’est un ami, il n’y aurait plus ce silence terrifiant. La lutte est quotidienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *