L’exposition : Jean Zay et le festival de Cannes 1939

Posted on Posted in Exposition

Présentation de l’exposition

Jean Zay et le festival de Cannes 1939

«Le 1er septembre 1939, devait s’ouvrir le premier Festival international du film de Cannes. Le ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts de la IIIe République, Jean Zay, a œuvré pour que cette manifestation cinématographique de grande ampleur s’impose, fer de lance d’une diplomatie du cinéma réunissant les films des « nations libres » face à la Mostra de Venise, sous domination fasciste.»

C’est par ce rappel que l’historien du cinéma Antoine de Baecque, président du Comité Jean Zay/Cannes 39 introduit l’exposition que le Cercle Jean Zay d’Orléans a commandée à Alain Braun et Francis Gendron. Elle est une des réalisations opérées dans le cadre d’une présentation publique, d’abord à Orléans, ville de Jean Zay, puis ailleurs, du programme des films qui devaient être projetés à Cannes lors de ce tout premier festival… interrompu, avant même d’avoir commencé, à l’annonce de l’entrée en Pologne des troupes allemandes. Cette «reprise», ce «remake», cette «renaissance» du premier Festival international du film est ainsi accompagnée d’un nouvel éclairage projeté sur le contexte historique, cinématographique, diplomatique , politique …et mondain du projet.

L’exposition Jean Zay et le Festival de Cannes 1939 reproduit des documents d’archives, des images de l’époque, accompagnés de textes introducteurs et de commentaires de textes, et met en perspective les initiatives diverses, les débats et les polémiques, les relations entre Jean Zay et les «majors» américaines, et la manière dont s’est bâti, dans une période de tensions politiques et diplomatiques un festival qui n’a pas eu lieu en septembre 39… mais dont le succès ne s’est par la suite jamais démenti! Dans une volonté à la fois documentaire et pédagogique, l’exposition comporte 10 chapitres sur 20 panneaux d’un graphisme clair et moderne dont le sommaire figure en page 2

Les 17 panneaux thématiques et chronologiques sont précédés de deux panneaux introductifs comportant, en particulier, une biographie de Jean Zay et suivis d’un panneau précisant le rôle de chacun dans la réalisation de cette exposition et proposant une bibliographie et une filmographie.

Les vingt panneaux (85 x 200 cm) sont à dérouler à partir du carter de rangement qui sert également de support de base et tendus par une tige pliable. Un mode d’emploi est joint. Une convention est établie, pour chaque prêt, entre les emprunteurs et le Cercle Jean Zay d’Orléans.

Contacts : site du Cercle cerclejeanzayorleans.org ou Jean-Christophe Haglund jchaglund@wanadoo.fr

 

SOMMAIRE DE L’EXPOSITION

1. Le cinéma face aux dictatures fascistes

A. Jean Zay ministre du cinéma

B. Les Américains et les Anglais quittent la Mostra de Venise

2. Se soumettre ou résister

A. Le moment n’est-il pas venu d’organiser un festival en France ?

B. Cannes l’emporte …

3. Jean Zay s’engage en faveur d’un festival en France

A. Atermoiements et hostilités

B. Jean Zay face aux munichois

4. Jean Zay à la recherche du soutien de l’Amérique

A. Juin 1939 : Jean Zay aux États-Unis

B. Hollywood invite Jean Zay à Paris

5. Cannes 1939, une co-organisation « public/privé »

A. le rôle fondateur de l’État

B. L’efficacité d’une coopération

6. Règlement du festival et sélection des films

A. Le règlement

B. Le principe de sélection des films

7. Publicité de la manifestation

8. La sélection du premier festival de Cannes

A. Les films américains

B. Les 22 films européens arrivés à Cannes

9. L’arrivée des stars

10. Le festival dans la tourmente

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *